Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Interpellation: le Plan de répartition des demandeurs d’asile

Par |2016-01-18T16:52:07+02:0018/01/2016|Conseil communal|

Monsieur le Bourgmestre,
Mesdames, Messieurs les Echevins,
Chers collègues,

L’actualité de la fin d’année 2015 relative aux demandeurs d’asile parvenant sur le sol belge nous a informés quant à la mise en place d’un plan de répartition communal de l’accueil des demandeurs d’asile.

La première question posée est:

*Avez-vous connaissance du nombre de demandeurs d’asile qui seront accueillis sur le territoire de la commune de Koekelberg dans le cadre du plan de répartition décidé?

Si oui, il convient également d’indiquer que cet accueil nécessite un cadre d’accueil digne et des moyens matériels et humains afin de permettre l’intégration parfaite de ces personnes fragilisées au sein de leur commune d’accueil.

Dans ce cadre, je vous remercie de répondre aux questions suivantes:

  • Avez-vous une idée de l’endroit où ils seront accueillis et logés?
  • Entendez-vous accentuer le partenariat avec le service social de solidarité socialiste ou formaliser d’autres partenariats?
  • Entendez-vous associer le tissu associatif communal afin que chacune des associations puisse, en fonction de ses spécificités, apporter aide, assistance et accompagnement aux demandeurs d’asile?
  • Des contacts avec les établissements scolaires sont-ils pris afin d’intégrer directement les éventuels enfants mineurs dans un cadre scolaire adéquat?

Je vous remercie pour vos réponses.

Khalil AouastiA. Laaouej
Conseillers communaux


Abdellatif MGHARI, échevin répond.

Messieurs les conseillers,

En septembre dernier, alors que la crise de l’immigration était au cœur de l’attention médiatique, je répondais à la question de Mme Cohen-Wellekens concernant la situation de l’accueil des réfugiés à Koekelberg.

J’indiquais, à ce moment-là, qu’il y avait 71 candidats réfugiés et 151 réfugiés reconnus et enregistrés à Koekelberg et que Fedasil dispose de 3 adresses d’hébergement dans notre commune gérées au niveau local par l’ASBL SESO (Service Social de Solidarité Socialiste).

Selon les chiffres actuels, il y a désormais 110 candidats réfugiés et 184 réfugiés reconnus et enregistrés. Les candidats réfugiés supplémentaires sont majoritairement issus de Syrie.

En ce qui concerne précisément le plan de répartition des demandeurs d’asile, nous avons reçu un courrier du Ministre de l’Intégration sociale et du Secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration pour informer les communes et les CPAS sur le timing et le nombre de demandeurs d’asile qui devront être accueillis à Koekelberg dans le cadre de ce plan qui concerne la création de 5.000 places.

Les autorités fédérales nous ont contactés pour que nous accueillions 7 demandeurs d’asile supplémentaires vers la fin du mois de mars.

Bien entendu, nous allons assumer l’accueil de ces personnes, comme nous l’avons toujours fait, c’est-à-dire avec responsabilité et humanité. Le service communal de Prévention est d’ailleurs en première ligne pour organiser l’accueil des primoarrivants parce que la plateforme sociale SESO les redirige directement vers nos agents pour accompagner les familles, répondre aux besoins de premières nécessités (nourriture, vêtements,…), les aider pour des traductions, ou encore pour contacter les écoles pour les inscriptions et faire les démarches administratives en vue d’obtenir, par exemple, des abonnements scolaires pour les enfants.

Le service Prévention oriente les demandeurs d’asile vers des associations locales qui donnent des cours de français ou les prend en charge, par exemple, dans les espaces d’accrochage scolaire, ou les implique dans les actions élaborées dans les jardins collectifs.

Le tout se fait naturellement en parfaite coordination avec le CPAS pour que tout se déroule dans les meilleures conditions tant pour ces hommes, ces femmes et ces enfants qui ont fui la guerre et les massacres que pour les Koekelbergeois qui, parfois, rencontrent aussi des difficultés pour lesquelles nous continuerons de tenir nos engagements sociaux.

Je cède donc la parole à Madame Genicot.

Réponse de Arlette Genicot, Présidente du CPAS:

Merci Monsieur le Bourgmestre,

Vous le dites, le plan de répartition n’est pas encore d’application mais les services de la Commune et du CPAS sont prêts à recevoir les 7 demandeurs d’asile qui sont prévus pour Koekelberg. Pratiquement, pour répondre à vos questions Monsieur le Conseiller, deux appartements du Foyer Koekelbergeois pourraient être mis à disposition mais aucun arrêté ministériel n’a été pris à ce jour.

En ce qui concerne votre question du partenariat avec le SESO qui est mandaté par Fedasil pour la gestion des centres d’accueil à Koekelberg, la collaboration est optimale et les relations sont très bonnes. L’organisation du service de Prévention et du CPAS à Koekelberg, leur offre un soutien pratique dans leurs démarches.

Quant au tissu associatif communal, il est déjà largement mobilisé dans le cadre de l’assistance et de l’accompagnement des personnes en difficultés, en ce compris les demandeurs d’asile et les réfugiés, via des conventions signées entre le CPAS et Maison en couleurs, l’armée du salut, le Foyer et les Amis d’accompagner. Au sein du CPAS, le service de coordination sociale à Koekelberg, « Koecoon », a été créé pour réunir et coordonner toutes les associations et services qui œuvrent sur la commune pour lutter contre la pauvreté, l’exclusion sociale et pour améliorer le bien-être des citoyens fragilisés. Comme vous le voyez ces structures fonctionnent et nous ne rencontrons aucun problème particulier lié à l’accueil des demandeurs d’asile.

Laisser un commentaire